LA SOPHROLOGIE

EN MILIEU MÉDICAL ET HOSPITALIER

La sophrologie s’est tout d’abord installée dans le milieu médical dans les années 60. A l’origine, ce terme désignait les techniques d’hypnose utilisées en milieu hospitalier par les psychiatres. Cette méthode permettait aux patients de prendre conscience de leurs états dans leur traitement. Aujourd’hui, la sophrologie a bien évolué. Le corps médical conseille de plus en plus souvent la sophrologie à leurs patients.

 

Elle est maintenant très largement intégrée dans une prise en charge globale du patient. Elle permet de libérer les tensions pour soulager les douleurs et les angoisses. Le malade apprend à relâcher les tensions inutiles et à se défocaliser de son symptôme. Plus conscient de ses ressources, il est plus confiant dans sa guérison et plus à même de supporter les traitements médicaux.


Le rôle du sophrologue

Le sophrologue accompagne le patient dans son parcours médical. Il propose au patient des outils afin de l’aider dans son quotidien, que ce soit pour mieux gérer la douleur, le stress lié à un traitement, l’appréhension d’une intervention chirurgicale, le sommeil... 

Le sophrologue intervient à la demande de l’établissement hospitalier, du médecin, du patient ou de la famille avec l’accord du chef de service en complément des soins pour une meilleure prise en charge, il n’interfère en aucun cas avec le corps médical. 

Le sophrologue accompagne les patients dans les domaines suivants : 

  • Gestion du stress et des émotions 

  • Angoisse, anxiété 

  • Gestion de la douleur

  •  Préparation à l’accouchement

  • Troubles du sommeil 

  • Préparation à un événement (examen médical, intervention chirurgicale, préopératoire, postopératoire…) 

  • Gestion post-traumatique, rééducation 

  • Sevrage des addictions

  •  Acouphènes,

  •  Attaques de panique... 

  • Accompagnement des changements de vie 

  • Prophylaxie 

Mes accompagnements

J’interviens au sein d’une équipe pluridisciplinaire et accompagne le malade dans son parcours médical en n’interférant en aucun cas avec un traitement en cours.

Mon approche est centrée sur la personne.

Mon intervention vient en complément des soins pour une meilleure prise en charge. J’accompagne le patient sur la gestion de douleur, sur l’acceptation de la maladie ou d’un changement physique. Je l’accompagne aussi sur la prévention et la gestion du stress due à la maladie et à son environnement et aux différents traitements dont il doit faire face.

Les pratiques que je mets en place sont adaptées aux besoins du patient et à ses différentes pathologies dans le respect et la bienveillance.

Dans le milieu hospitalier, la durée des séances à l’attention des patients est habituellement de 45 minutes mais elle peut être adaptée en fonction de la problématique de chacun. 

Je propose également des séances de groupe sur une thématique commune.

La sophrologie ne se substitue en aucun cas à un traitement ou avis médical.

 

 

La sophrologie pour le personnel soignant

 

Les soignants sont de plus en plus soumis aux risques psychosociaux, comme le stress, l’épuisement, le rythme de travail important, les horaires décalés et la pression ainsi que la gestion de leurs propres émotions face à la mort et à la souffrance des patients.

 

Comment faire face au stress, comment contrôler mes émotions , comment améliorer ma concentration, mon attention ? Comment faire grandir ou retrouver ma motivation ? Comment rassurer et répondre aux besoins de mes patients si je ne suis pas moi-même calme et sereine

Dans le domaine médical le stress rencontré par le personnel soignant est susceptible d’impacter le confort et la sécurité des malades. 

La sophrologie propose des techniques simples et rapidement efficaces qui permettent de retrouver équilibre et sérénité. Les thématiques abordées pendant les séances sont :

  • Gestion du stress et des émotions 

  • Angoisse, anxiété 

  • Troubles du sommeil 

  • Aide au changement 

  • Cohésion d’équipe

  • Concentration, attention et mémorisation 

  • Contrôle de soi 

  • Apprendre à se ressourcer

La sophrologie aide également à restaurer l'estime et la confiance en soi quand on et débordé par sa tâche d'aidant.

Les séances proposées au personnel soignant durent 45 min. Elles peuvent être effectuées en groupe ou en individuel. Elles s’effectuent en position assise ou debout, dans le calme afin de créer un environnement propice à la détente

Les protocoles et le déroulé des séances collectives se font en concertation avec les équipes encadrantes et le personnel soignant afin de répondre au plus près aux attentes de chacun.

 

La sophrologie : aide à la guérison

 

« La sophrologie est particulièrement pertinente lorsqu’elle permet à chacun de trouver ce qui est porteur de sens pour lui, sans donner de dogme tout fait. C’est le sophronisant qui au travers de son entrainement régulier, va s’établir son propre projet de monde. Ce qu’Husserl appelait la mondanéité, la capacité existentielle d’etre présent dans ce monde, de se questionner et de s’élever vers sa propre transcendance. Peut-être est-ce là que l’ame phronique transpire »

 

« Les apports de la sophrologie dans de multiples domaines médicaux ont été largement démontrés ; certaines disciplines mériteraient d’être explorées davantage, que l’on pense à la dermatologie (spécificité très psychosomatique), à la rhumatologie dont certaines affections chroniques opèrent des poussées lors des stress... »

« Redonner aux patients des valeurs, des projets, un sens à leur existence sera dans bien des cas le meilleur traitement, non pas symptomatique, mais de fond » 

Patrick-André Chéné